Phobies et malaises sociaux : les transports en commun.

Aujourd'hui un sujet basiquement malaisant pour une grande partie de la communauté autistique mais également des phobiques sociaux, cette co-morbidité commune à tant de maux, je crois que chez nous c'est un peu spécial, parce que c'est pas on va dire "juste" les gens... NON, c'est un ensemble. Un festival sensoriel, un lieu à hauts … Lire la suite de Phobies et malaises sociaux : les transports en commun.

Publicités

Post diagnostic et acceptation : Comfort Zone vs Twilight Zone, se confronter au monde ou pas, et quelles stratégies pour gérer le normal ambiant bullshitting. 1/3

De toute façon, vu de ma fenêtre, la Twilight Zone, c'est la société où je vis. C'est à dire cette société française très en retard sur l'intégration de l'autisme dans son tissu social et qui basiquement voit pour sa grande majorité et dans l'imagination collective, ma différence à la simple évocation de son nom comme une grosse tare ou le fait que je ne puisse pas être autiste parce que ce n'est pas aussi visible que sur une personne aux traits et aux difficultés plus fortes et visibles que les miennes, qui ne palpe pas non plus mes efforts de (sur)compensation et d'adaptation permanente pour y survivre, et qui ignore ou nie parfaitement comme j'en chie par rapport à ça. Sauf qu'en fait, la plupart du temps, c'est à dire hors de ma zone de confort, j'ai l'impression de me balader dans un monde extraterrestre là où pour ce monde, si j'évoque mes particularités, c'est moi qui serait tenue d'être l'extraterrestre de service.

– Splaining et malhonnêteté intellectuelle – Décryptage & sensibilisation.

Repérez les notions problématiques quand vous ne maîtrisez pas le sujet et imaginez ce qui va en découler pour une personne directement concernée. Est-ce que ce que vous allez dire vous concerne ou concerne des idées généralistes que vous avez sur des personnes dont vous ne vivez pas l'oppression? Voyez ce qui va découler de ce que vous vous avez à dire et si ça va vraiment apporter quelque chose à la discussion. Rationalisez. Évitez également de fétichiser des personnes discriminées. Leurs problématiques ne vous appartiennent pas, ni leur ressenti, ni leur vécu, ni leur mode de vie, mais respectez, et ne manquez jamais de vous excuser si vous blessez quelqu'un qui subit une oppression. 

Autodiagnostic & Primordialité du diagnostic officiel.

en France, affirmer être autiste sans diagnostic, en sachant que le nombre d'entre nous est sous estimé, est nuisible à notre visibilité. Et ce qui est nuisible à notre visibilité est nuisible à notre cause, et à notre inclusion. Voilà pourquoi vous ne me verrez jamais dire à quelqu'un qui met en avant un autodiagnostic : "OK, c'est super reste comme ça, n'en cherche pas plus, tu t'es solutionné pour de bon".

Le deuil de la Normalité. Post diagnostic.

La comédie sociale ne s'arrêterait pas là où on le diagnostic démarre. J'aurai le choix de me présenter ou non comme une personne avec autisme, ce qui m'obligera encore à me nier moi-même, et chier sur mes propres principes fondamentaux pour être agréable aux autres et être acceptée de ci de là sans faire ma difficile sur qui voudra de moi. Ce qui supposera aussi que je m'exposerai encore plus et moins à des personnes parfaitement ignorantes de ce que ça suppose, et bourrées de préjugés et de clichés en tête que je devrai sans arrêt remettre en cause en éduquant et en souriant à toutes les accusations erronées que j'entendrai.

Le parcours d’une conne Battante 4/4.

Le pendant c'est que j'ai marché pendant 37 ans à côté de mes pompes, à côté de moi-même, quand dans un autre pays j'aurais pu être poussée dès le plus jeune âge à d'abord, avoir moins de difficultés que ce soit pour mes études, dans mes relations aux autres ou dans le milieu professionnel, mais encore une fois je n'ai pas les moyens d'emménager au Canada. Et que si j'allais devoir vivre avec ça, ça me serait moins difficile de l'accepter que pour les autres.

Le parcours d’une conne Battante 3/4.

Nous sommes entrés dans une ère digitale qui peu à peu tend à devenir de plus en plus incontournable et sur laquelle les entreprises ne pourront bientôt plus faire l'impasse, qu'il s'agisse de communication, de marketing, de stockage de données et de tout ce qui va suivre et entrer infailliblement dans notre quotidien. Nous sommes aujourd'hui les profils types les plus à mêmes d'exceller dans ces domaines. Ce qui est d'avenir est déjà présent. Et les aspergers qui ont un grand sens du détail, et dont le cerveau fonctionne un peu comme une gigantesque banque de données, ont aussi parfois une bonne mémoire et une capacité de concentration exacerbée lorsqu'un sujet les passionne sont d'excellents exécutants dans ces domaines. Vous pouvez attendre de ne pas avoir le choix pour commencer à vous fier à ces talents. Ou vous tourner vers l'avenir dès maintenant, parce que dans dix ans, personne ne pourra se payer le luxe d'avoir ce train de retard.

Genèse 4/5. Le lycée.

J'aide à repeindre la cuisine après que la librairie ait "été incendiée par les fachos" dixit le panneau de bois qui est fixé sur la devanture pendant des mois... Vingt plus tard j'apprendrai que le déclencheur de l'incendie du couloir qui mène au bar de la lib' était un catho du lycée d'en face qui a voulu brûler une page Clairefontaine à cause d'une mauvaise note. Légende urbaine ou réalité? Je décroche à la 152ème blague sur les marins de Kronstadt, parce que j'ai beau relire le passage de l'encyclopédie en 10 volume familial de cette hisoire là, je ne trouve jamais ça drôle.