Autisme. Un Handicap de Qualité Prestige.

C'est pourtant un exemple on ne peut plus banal, mais la difficulté du diagnostic et le handicap qu'il suppose résident exactement ici. À la frontière de ce qu'on fait pour s'inclure dans la société, de tout ce qu'on travaille sur notre paraître pour s'adapter, et toute la partie immergée de l'iceberg de ce qui se trame en notre fort intérieur pour y parvenir, que les personnes sans autisme n'imaginent pas trente secondes l'énergie hautement tarissable que ça demande.

Checklist bien-être des astuces pour réduire son Anxiété et son Stress.

Bien sûr cette liste est non exhaustive et principalement orientée à l'attention des autistes, chez qui l'anxiété est un véritable problème d'autant plus qu'on ne se rend pas forcément compte qu'on est stressés et que ça augmente nos symptômes, mais il est aussi valable pour les anxieux de nature, les bileux, les angoissés de la vie, les traumatisés, les travailleurs en surchauffe et tous les gens qui brûlent plus d'énergie physique et cérébrale qu'ils en consomment !

Lettre à l’attention des employeurs pour inclure les autistes dans l’emploi.

Oui, oui, tu as bien lu, ami patron, cet article est exclusivement à ton attention car j'ai assez fait état de mes déboires pour ne pas avoir quelques recommandations sommaires à te faire sur l'échec cuisant  auquel tu fais face en n'embauchant pas plus de personnes comme moi... Comme nous, autistes femmes et hommes. Éternels oubliés de toutes les statistiques et pourtant diablement actifs sur les internets... autant que capables en dehors de ceux ci pour le peu que tu nous donnes notre chance, alors c'est le moment de me prouver ton courage et ta pertinence ! Si, si,  tu vas voir. Tu es le mieux placé pour le faire, en plus, pas vrai? 

Autisme et salariat. Un job inclusif.

Et je garde pourtant espoir, je ne suis qu'au début de ce nouveau job. Prête à éprouver s'il est à la hauteur de ses promesses et moi des miennes... Pourtant ce serait si simple si les informations sur notre 1% de la population, minorité des minorités circulaient mieux. Tandis que tous les outils, les moyens et les informations pour faire de notre force de travail, de notre pragmatisme, de notre résilience et de notre esprit en base de donnée , des valeurs ajoutées, existent déjà. 

Dr. Hans Asperger = Gros vilain Nazi… Ou pas.

On nous apprend dès les premières lignes  que Hans a collaboré activement à plein d'organisations nazies (pas bien), MAIS pas au parti lui-même. (ça part mal, ON NE SAIT PAS...c'est louche). Donc ce bon historien a eu accès a plein d'archives que personne n'avait lues avant lui, ok, (là non plus je ne rêve pas de pouvoir les trouver facilement, si ç't'ait caché, steak haché...) et un document en particulier daté de 1940 (on ne sait pas lequel non plus, archive nazie classée top secret, apparemment), qui  dit même chose, qu'il était en conformité avec plein d'idées nazies. On ne saura pas encore lesquelles, mais on nous laisse deviner. Et de fait, nous dit-on, il a fait allégeance à Hitler, et signé tout un tas de documents avec la formule Heil Hitler avant sa signature après l'annexion de l'Autriche à l'Allemagne en 1938. Point Godwin paroxysmique atteint...

Autisme, emploi, burnout, e-learning, MOOC et Big Data*. 2/2

Actuellement nous autres aspies du pays où on mange des grenouilles, ne sommes que le miroir grossissant du retard de l'état en sus de notre prise en charge, d'un tas d'autres dysfonctions systémiques. Le lapin blanc d'Emmanuel et ses prédécesseurs s'est égaré dans la 25ème heure* sauf que ça n'affole aucun de nos décisionnaires. En retard sur la transition énergétique, sur l'acceptation des sexualités qui diffèrent du foutu cis hétéro blanc, la prise en charge de nos toxicos, la dépénalisation des drogues, où le succès du Portugal devrait nous faire baisser la tête, en le télétravail, le revenu universel, la prévention des récidives criminelles, la transformation digitale des PME, la gestion du stress au travail, la prévention des maladies psychiatriques, l'intelligence artificielle, la cybersécurité, l'accompagnement des chômeurs, l'enseignement informatique, le handicap, la bioproduction, les prisons, à tous les niveaux, le logement des sans abris, le viol, la prostitution... Comment concevoir que l''autisme, minorité des minorités ne soit pas une goutte d'eau dans un vase renversé que personne ne regarde.

Le deuil de la Normalité. Post diagnostic.

La comédie sociale ne s'arrêterait pas là où on le diagnostic démarre. J'aurai le choix de me présenter ou non comme une personne avec autisme, ce qui m'obligera encore à me nier moi-même, et chier sur mes propres principes fondamentaux pour être agréable aux autres et être acceptée de ci de là sans faire ma difficile sur qui voudra de moi. Ce qui supposera aussi que je m'exposerai encore plus et moins à des personnes parfaitement ignorantes de ce que ça suppose, et bourrées de préjugés et de clichés en tête que je devrai sans arrêt remettre en cause en éduquant et en souriant à toutes les accusations erronées que j'entendrai.

Le parcours d’une conne Battante 4/4.

Le pendant c'est que j'ai marché pendant 37 ans à côté de mes pompes, à côté de moi-même, quand dans un autre pays j'aurais pu être poussée dès le plus jeune âge à d'abord, avoir moins de difficultés que ce soit pour mes études, dans mes relations aux autres ou dans le milieu professionnel, mais encore une fois je n'ai pas les moyens d'emménager au Canada. Et que si j'allais devoir vivre avec ça, ça me serait moins difficile de l'accepter que pour les autres.