Les Réseaux Asociaux. L’autisme dézécrans, la comm’ virtuelle & co…

... Triple loops piqué arrière, et roulade... Thread perso et quelques observations, mais comme je suis une personne qui a quelque culture de spectacle, sans Guy Debord ni spéculation particulière...  À titre d'introduction, ceci des Lefdup (que ceux qui ont fait des études d'audiovisuel les reconnaissent, que ceux qui en ont fait et ne les … Lire la suite de Les Réseaux Asociaux. L’autisme dézécrans, la comm’ virtuelle & co…

Publicités

Les Vampires énergétiques, now war is declared et l’empire contre attaque.

Du coup on va encore causer survie, parce que revenant de là, je m'en suis pour une fois pas trop mal démerdée (encore que j'ai des progrès à faire, et que depuis le diag, si ma modération est ON, elle est d'autant plus compliquée, que concéder à ménager sans cesse la chèvre et le chou pour me faire valider par un milieu basiquement excluant et validiste est un foutre tour de force, qui me pompe exactement tout le reste quand je ne suis pas occupée à gérer mon stress face aux vampires énergétiques).

Post diagnostic et acceptation : Comfort Zone vs Twilight Zone, se confronter au monde ou pas, et quelles stratégies pour gérer le normal ambiant bullshitting. 1/3

De toute façon, vu de ma fenêtre, la Twilight Zone, c'est la société où je vis. C'est à dire cette société française très en retard sur l'intégration de l'autisme dans son tissu social et qui basiquement voit pour sa grande majorité et dans l'imagination collective, ma différence à la simple évocation de son nom comme une grosse tare ou le fait que je ne puisse pas être autiste parce que ce n'est pas aussi visible que sur une personne aux traits et aux difficultés plus fortes et visibles que les miennes, qui ne palpe pas non plus mes efforts de (sur)compensation et d'adaptation permanente pour y survivre, et qui ignore ou nie parfaitement comme j'en chie par rapport à ça. Sauf qu'en fait, la plupart du temps, c'est à dire hors de ma zone de confort, j'ai l'impression de me balader dans un monde extraterrestre là où pour ce monde, si j'évoque mes particularités, c'est moi qui serait tenue d'être l'extraterrestre de service.

– Splaining et malhonnêteté intellectuelle – Décryptage & sensibilisation.

Repérez les notions problématiques quand vous ne maîtrisez pas le sujet et imaginez ce qui va en découler pour une personne directement concernée. Est-ce que ce que vous allez dire vous concerne ou concerne des idées généralistes que vous avez sur des personnes dont vous ne vivez pas l'oppression? Voyez ce qui va découler de ce que vous vous avez à dire et si ça va vraiment apporter quelque chose à la discussion. Rationalisez. Évitez également de fétichiser des personnes discriminées. Leurs problématiques ne vous appartiennent pas, ni leur ressenti, ni leur vécu, ni leur mode de vie, mais respectez, et ne manquez jamais de vous excuser si vous blessez quelqu'un qui subit une oppression. 

Saga été 2018 Juillet – Personnalités Neurotypiques Inspirantes – La Grâce sur le fil du rasoir.

J'aimerais changer notre "Liberté, Égalité, Fraternité" en "Beyoncé, Diversité, Frosororité", un jour, je suis convaincue que dans un mouvement socio-politiquement régressif, aux dernières nouvelles, ces nouveaux comportements et revendications qui militent pour l'inclusion de tous commencent à faire leur chemin et qu'on entre en même temps avec l'aire numérique dans un mouvement parallèle de bienveillance nécessaire qui se met doucement en place.

Petit Guide de survie des autistes en milieu neurotypique. 1- Se débarrasser des nuisibles.

Si chacun de nous projette au monde ce qui l’habite, n’oubliez pas que ces effets de miroir sont aussi déformants quand certains sont mal dans leur peau et qu’ils projettent leurs dilemmes sur vous pour mieux vous reprocher ensuite les comportements qu’ils ne supportent ni n’admettent pas d’eux-mêmes et qu’ils pratiquent pourtant sans forcément s’en rendre compte.

Meltdown & Shutdown autistique, repli & effondrements, en finir sereinement.

Colère, tristesse, dépression, angoisse, panique, anxiété, agressivité, agitation, crise de nerfs, de larmes, pétage de câble, pète au casque, pétage de boulard, explosion, craquage de slip, si tous ces termes peuvent être facilement compréhensibles par chacun, appliqués à l'autisme, ils portent des noms différents pour une raison fort simple : leurs déclencheurs et fonctionnements ne … Lire la suite de Meltdown & Shutdown autistique, repli & effondrements, en finir sereinement.

Le Complexe de la plante verte.

Le Mur de toutes les silenciations. L'autisme en France, c'est toute cette tristesse de nos vies, le packing, les mamans frigos supposées, les vaccins bourrés de métaux lourds supposés, la pseudo efficacité de la méthode ABA, les enfants non verbaux avec et sans DI, les centres où soigneusement, le tabou et la silenciation  de ces … Lire la suite de Le Complexe de la plante verte.

Autisme. Un Handicap de Qualité Prestige.

C'est pourtant un exemple on ne peut plus banal, mais la difficulté du diagnostic et le handicap qu'il suppose résident exactement ici. À la frontière de ce qu'on fait pour s'inclure dans la société, de tout ce qu'on travaille sur notre paraître pour s'adapter, et toute la partie immergée de l'iceberg de ce qui se trame en notre fort intérieur pour y parvenir, que les personnes sans autisme n'imaginent pas trente secondes l'énergie hautement tarissable que ça demande.

Checklist bien-être des astuces pour réduire son Anxiété et son Stress.

Bien sûr cette liste est non exhaustive et principalement orientée à l'attention des autistes, chez qui l'anxiété est un véritable problème d'autant plus qu'on ne se rend pas forcément compte qu'on est stressés et que ça augmente nos symptômes, mais il est aussi valable pour les anxieux de nature, les bileux, les angoissés de la vie, les traumatisés, les travailleurs en surchauffe et tous les gens qui brûlent plus d'énergie physique et cérébrale qu'ils en consomment !