Glossaire du site

Nota : cette page sera régulièrement mise à jour au fil des articles… mais pas toujours au taquet non plus, au profit de ses autres contenus. Merci pour votre indulgence à cet effet:)

 

Asperger :

Forme d’autisme définie cliniquement en 1981 par Lorna Wing, à partir de la « psychopathie autistique » décrite en 1944 par Hans AspergerNote 1. Ainsi distingué d’autres formes d’autisme, le syndrome d’Asperger intègre les classifications nosographiques officielles en 1993 dans le cadre des troubles envahissants du développement (CIM-10), et en 1994 dans celui du DSM. Il est remplacé au cours des années 2010 par une approche plus évolutive des troubles du spectre de l’autisme (TSA)Note 2.

Comme tous les TSA, le syndrome d’Asperger se caractérise par des difficultés significatives dans les interactions sociales, associées à des intérêts spécifiques ou des comportements répétitifs. Il s’en différencie par l’absence de déficit intellectuel et de retard dans l’apparition du langage. Il s’associe souvent à une maladresse physique et une utilisation atypique de la parole, bien qu’elles ne soient pas toujours retenues pour le diagnostic.

Aspie : contraction anglophone pour Asperger

C.A : Chiffre d’affaires. / résultat bénéficiaire (ou déficitaire) d’une entreprise.

CRAIF : Centre de Ressources Autisme Île de France 

DOEdossier des ouvrages exécutés, document contractuel de la construction immobilière en France.

Neurodiversité : concept désignant à la fois la variabilité neurologique de l’espèce humaine, et les mouvements sociaux visant à faire reconnaître et accepter cette différence. Elle est souvent comparée à la biodiversité, la concomitance de plusieurs types de fonctionnements neurologiques différents chez l’être humain étant vue comme indispensable dans les sociétés. Les militants de la neurodiversité soutiennent que des fonctionnements neurologiques divers, alternatifs, hors norme, peuvent être considérés autrement que sous l’angle exclusif d’une lacune vis-à-vis de la norme. Ils défendent notamment l’expression artistique et les contributions techniques et scientifiques des personnes dites « neurodivergentes » ou « neuroatypiques ».

S.A : Abréviation pour Syndrome d’Asperger.

Autisme (de) Kanner : Défini en 1943 par Leo Kanner, l’autisme de Kanner se caractérise selon les termes de la classification internationale des maladies par « la présence d’un développement anormal ou déficient qui se manifeste avant l’âge de 3 ans et une perturbation caractéristique du fonctionnement dans chacun des trois domaines suivants de la psychopathologie : interactions sociales, communication, comportement au caractère restreint, stéréotypé et répétitif ».

TSA :  Troubles du Spectre de l’Autisme

TED : Trouble envahissant du développement.

HP/HPI : Haut Potentiel Intellectuel

THP-I : Très Haut Potentiel-intellectuel

WAIS : Wechsler Adult Intelligence Scale. Test clinique d’évaluation du Quotient Intellectuel pour adultes.

Synesthésie, synesthète : La synesthésie (du grec syn, « avec » (union), et aesthesis, « sensation ») est un phénomène neurologique non-pathologique par lequel deux ou plusieurs sens sont bibassociés (de manière durable2). Par exemple la synesthésie dite « graphèmes-couleurs » (qui représenterait 65 % des synesthésies3) fait que les lettres de l’alphabet (ou des nombres) sont perçus colorés. Dans la synesthésie dite « synesthésie numérique », les nombres sont tous et systématiquement associés avec des positions dans l’espace. Dans d’autres types de synesthésie, la musique, d’autres sons ou les nombres, jours de la semaine et mois de l’année peuvent être perçus colorés, ayant une forme particulière ou une disposition spatiale particulière. Une autre forme, dite « synesthésie de personnification ordinale/linguistique » fait associer des personnalités à des couleurs. Les associations formes-couleurs sont plus répandues, alors que celles qui impliquent des goûts et odeurs sont plus rares. En 2004, l’Association américaine de synesthésie dénombrait 152 formes de synesthésies différentes

Publicités