Les bons gentils autistes et les méchants « Asperger » et « AHN ».

Parce que le sujet des Autismes (et du handicap en général) ne devrait jamais être un Western Spaghetti. Ni un règlement de comptes à Ok Corral (encore moins publiquement, encore moins venant de la part de RESPONSABLES d'associations, qu'ils soient NT ou autistes).

Publicités

L’Autisme et les rappeurs blancs. La fin d’un mythe.

Ça y est on sort des clichés. Les autistes ont une life, les autistes sont pas que des petits enfants blancs mâles et malheureux. Y en a des grands, y en a qui baisent. Qui ont une vie sexuelle, toussa, une vie tout court... MERCI. Après est ce qu'il se met dans la peau de l'un de nous, chais pas, il me faudrait plus d'explic' (j'avoue j'ai pas lu d'itw encore, mais je vais me pencher sur la question). Et quand même... au cas où il dise des trucs décevants pour certains publics, il termine quand même par une hypothèse lucide d'admettre que "P't'être que bon c'est pas joli-joli". De le dire comme ça. Lui, au moins. Est-ce que François Fion, s'est excusé de nous insulter?  Non. Ni nous, ni le reste de la population pour toutes les bêtises qu'il a faites, d'ailleurs. Et homie, ça veut dire "copain". Donc on peut pas l'accuser de mépris, non plus, à la fin.

Erreurs Médicales – L’Arbre qui cachait la forêt.

La Prise en Charge est un domaine lié à la Responsabilité de Chacun. L'erreur médicale c'est 60 000 personnes par an, mais sûrement pas encore assez de morts et trop d'Omerta avant d'obtenir les chiffres réels dans lesquels ne sont inclus ni les ehpads ni les maisons de retraites du papy boom. Et c'est le seul chiffre qu'on a "Grosso Merdo". Un peu comme les autistes qui travaillent. Combien sommes nous? ON NE SAIT PAS. Ou qui sont non diagnostiqués... idem. On a une politique de Santé aussi précise qu'une expression telle que Grosso Merdo. Nous voilà bien.